« Hey mademoiselle t’es charmante »

Hello hello !

J'ai longuement hésité à écrire cet article car c'est un sujet assez délicat qui risquerait d'en froisser certains. Mais je pense que c'est tellement nécessaire d'en parler. 

La semaine dernière, c'était la semaine du harcèlement de rue. C'est un sujet qui me tient vraiment à coeur et je tenais à en parler avec vous.

Savez-vous qu'un sondage a été réalisé en 2015 annonçant que 100% des femmes utilisatrices des transports en commun avaient déjà été victime de harcèlement? Agressions sexuelles, harcèlements sexistes ou regards déplacés, le harcèlement de rue passe par différentes choses. Le problème dans tout ça, c'est que peu de personnes en parlent et peu en sont au courant.

Le HDR, c'est quoi?

D'après le site, stopharcelementderue.org, "comportements adressés aux personnes dans les espaces publics et semi-publics, visant à les interpeler verbalement ou non, leur envoyant des messages intimidants, insistants, irrespectueux, humiliants, menaçants, insultants en raison de leur sexe, de leur genre ou de leur orientation sexuelle [...] les sifflements, les commentaires sexistes, les interpellations ou insultes, voire les attouchements… Ces comportements touchent les femmes et les personnes LGBT dans la rue, les bars, les transports et les espaces publics"

J'en ai parlé avec des amis à moi, des garçons et ils ne comprenaient pas vraiment où je voulais en venir jusqu'à ce que je leur donne des exemples. Des choses qui me sont arrivées et qui arrivent à beaucoup d'autres filles. Et je sais qu'en vous exposant ces choses là, beaucoup ou presque toutes les auront déjà vécues et les vivent presque quotidiennement.

Que cela soit dans les transports en commun ou dans la rue, cela passe par des sifflements, des bruitages chelou suivi parfois d'un "hey mademoiselle", des insultes comme "sale pute" "connasse" "t'es bonne" et allez un petit "jte baise" à Trocadéro (lieu malgré tout assez affluent) mais également des regards désobligeants où je me sens clairement réduite à un morceau de viande. Et vous savez aussi, ces regards dans les transports ou dans la rue où le mec vous fixe de haut en bas et t'as envie de t'arrêter et de lui dire "QUOI?" Bref pleins de petites techniques pour attirer notre attention ou tout simplement et désolée du terme, nous emmerder !

Mes potes mecs n'en revenaient pas, que certains pouvaient se comporter d'une telle façon. Et leur réaction m'a TELLEMENT étonné... je pensais qu'ils s'en doutaient un minimum mais non ils étaient plus choqués qu'autre chose enfaite. Et c'est aussi leur réaction qui m'a poussé à écrire cet article, pour faire passer un message, pour en parler avec vous.

Vous pensez que c'est normal pour une femme aujourd'hui de marcher tranquillement dans la rue et recevoir ces paroles, ces regards ?

Alors certains diront certainement que certaines le cherchent en s'habillant de manière "provocante" mais la question est: qu'est-ce que c'est être provocante selon vous ? Etre en jupe ou en robe, être en talons, avoir un décolleté? Je suis encore heureuse d'être dans un pays où la femme est libre de s'habiller comme elle le souhaite. Mais le problème n'est même pas là, non parce que tout cela arrive même quand nous sommes habillées "normalement": en jean, en pull, en basket, en bottes. Et c'est LA le vrai fond du problème, c'est que cela arrive tout le temps: le jour, la nuit, le matin, l'après-midi, le soir, dans des endroits calmes ou plus affluents (ah oui cela arrive devant pleins de monde hein et tout le monde s'en fou) et quelque soit la façon dont nous sommes habillées.

Je trouve ça triste de me sentir en insécurité dans mon propre pays. Car oui, maintenant il y a une certaine peur qui s'est installée mais le truc c'est qu' à 1h du mat, quand il y a encore des métros bah j'ai pas forcément envie de prendre un taxi sous prétexte que j'ai peur, que je risque de tomber sur des mecs lourds. Alors oui, il faut privilégier la sécurité mais j'ai aussi envie de privilégier ma liberté... Et ce n'est pas partout comme cela. J'ai passé pas mal de temps à Londres, je suis pas mal sortie le soir là-bas et j'ai également travaillé en boîte de nuit. Vous n'imaginez même pas à quel point c'est différent. Je rentrais à pied du taff à 5h du mat sans stresser. Même au quotidien dans la rue, je ne me sentais pas du tout reluquer de partout. 

"Alors pourquoi? Quel est le problème à Paris? En France? "

Une banalisation 

Il y a un autre problème dans tout cela, c'est que c'est un sujet qui est devenue complètement banalisé. Cela nous arrive d'en parler entre filles mais c'est assez rare et quand nous en parlons, nous ne sommes pas du tout choquées, au final c'est devenu limite normal, un quotidien auquel nous nous sommes habituées. Même ma famille, je ne leur en parle jamais parce que j'y pense même plus, ça m'arrive et puis je rentre et j'oublie.

"Quand cela nous arrive, on baisse les yeux et on trace notre chemin"

Pourquoi on ne dit rien?

Je pense qu'il y a plusieurs raisons. Déjà car cela arrive tellement régulièrement que nous n'avons pas forcément envie de perdre notre temps mais aussi parce que quand nous sommes seules, nous avons peur. En soit, on ne sait pas ce qu'il peut se passer et sur qui on peut tomber... pour moi ces mecs ont tellement un souci mental... Et oui, parfois j'ai envie de m'énerver après eux, ça me démange mais j'ai pas envie de me prendre une tarte dans la gueule non plus haha. Et puis, qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse ? Surtout que dès que c'est des sifflements, leurs onomatopées chelous là, ou leurs "hey mademoiselle", si on ne répond pas, en général ça se termine par "tfaçon t'es une salope" (d'accord merci). 

Je me demande VRAIMENT ce qu'il se passe dans la tête de ces mecs enfaite. Est-ce qu'ils croient qu'on va leur répondre, leur dire "merci toi aussi t'es trop beau tu veux mon 06?" #beauf, leur faire un sourire en retour? Leur taper la discute? Est-ce qu'ils pensent nous faire un compliment ? Parce qu'il n'y a pas que les insultes, il y a les "très jolie", "pas mal" , "tu vas bien?" mais ils n'ont pas compris que nous, on le prenait pas DU TOUT comme un compliment mais comme une agression. Bref non mec je vais pas te dire "merci" car tu me traites de "salope" et je vais pas non plus te taper la discute quand tu me siffles et me dit "mmmmh pas mal".

Mais parfois on peut être amené à utiliser des petites techniques pour s'en sortir. Oui parfois quand je rentre de soirée en métro, bah je me fais une coiffure dégueulasse. Ah oui oui au bout d'un moment je veux qu'on me lâche la grappe.

Après je ne généralise pas, il y a des approches beaucoup plus cordiales mais cela reste très très rare... 

Bref je pense qu'il est nécessaire d'en parler davantage. Depuis 2015, il y a eu des textes de loi avec des condamnations comme par exemple l'injure publique qui peut aller jusqu'à 6 mois de prison et 22 500 euros d'amende mais c'est un exemple parmi tant d'autres. Il y a aussi 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende pour un baisé forcé, main aux fesses ou frottements. Il y a eu également des campagnes de prévention, les médias en ont davantage parlé et pourtant les choses peinent à évoluer.

Je pense que les filles, les femmes, peu importe leur âge ou la façon dont elles sont habillées, n'ont pas à subir ça et qu'il faut en parler encore, encore et encore.

Je vous ai mis quelques exemple en vidéos, des cours métrage ou encore des mises en situation pour dénoncer le HDR.

Cam clash : il a été publié il y a 1 mois. Trois acteurs (une femme (la victime), un homme (l'agresseur) et une femme âgée complice) font une expérience sociale pour voir la réaction des personnes face aux harcèlements. Et je peux vous dire que certaines ont des réactions hallucinantes (à partir de 5min20)

"Ca attire l'oeil c'est normal"

"Moi je le comprends, si elle s'habille comme une tarpin à un moment donné t'as envie de le regarder" (gros lol)

"C'est un peu regarde mon cul mais me touche pas"

https://www.youtube.com/watch?v=a-fZxV7EhHI

Court métrage : "Au bout de la rue" qui représente parfaitement la situation quand une fille rentre de soirée. Elle finit par retrouver son petit ami, comme si de rien n'était démontrant ainsi la banalisation du HDR.

https://www.youtube.com/watch?v=9W7EmM9Pg38

Cam Clash : https://www.youtube.com/watch?v=ctpEZiL2OB8

 

Bref article un peu spécial ce week end mais ça fait du bien d'en parler et je vous invite à en faire de même.

Je vous fais pleins de bisous xx

 

 

Picture by  mademoiselleleo.com

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire